Potentialités hydro - agricoles :

Le territoire de la wilaya d'Oum El Bouaghi est constitué de hautes plaines, apte à recevoir diverses cultures. La superficie agricole utile (SAU) d'une superficie de 361.688 Hectares représente 62,36 % de la superficie agricole totale dont 35.520 Ha de terre irrigables .ceci lui confère de réelles possibilités de mise en valeur agricole.
En matière d'hydraulique, la wilaya recèle d'importantes ressources en eau non déterminées à l'heure actuelle, faute de bilan hydrique. Les ressources reconnues et mobilisées proviennent essentiellement des nappes aquifères.

A moyen terme, les ressources de wilaya, se verront renforcées par des rapports importants, et ce à partir des barrages de Beni-Haroun ( Wilaya de Mila) et Oued Charef ( Wilaya de Souk Ahras ) destinés à l'irrigation , à l'AEP et l'AEI ( transferts et réalisation du barrage « Ourkis »).

* Ressources naturelles :

Les ressources reconnues sont :
- Les gisements de dolomie et d'Argiles
- Les carrières d'agrégats et sables.
- Les marais salants.
- Les Gîtes pour la fabrication de ciments (étude d'implantation d'une cimenterie actuellement en cours)

* Les infrastructures de base .

D'une longueur de 1.748,86 Km, le réseau routier de la wilaya d'Oum El Bouaghi, est un réseau maillé à l'intérieur et offre une bonne desserte vers l'extérieur. Celui-ci, s'articule autour de deux principales directions :
A) La direction Sud -Est Nord -Est, qui est considérée comme le couloir principal d'urbanisation de la wilaya , puisqu'il traverse les cinq grands pôles ; Meskiana , Ain Beida , Oum El Bouaghi , Ain Fakroun et Ain M'iila . C'est d'ailleurs autour de cet axe que se développe l'essentiel de l'activité socio - économique. De plus, il constitue l'axe d'accès rapide vers les wilayas de Constantine et Tébessa, dont l'impact sur le développement de la région des Hauts Plateaux Est n'est pas à démontrer. L'armature en question, est composée de la RN10 et de la RN100.

B) La direction Nord - Sud , est définie par deux principaux couloirs ; .

Le premier permet de relier la wilaya aux différents installations socioéconomiques des métropoles du Nord et Sud de l'Est du pays (RN3 en plus de la voie ferrée Constantine Ain M'iila).

Le deuxième relie l'est de la wilaya aux villes d'importance nationale (Skikda, Guelma, Sedrata, Khenchela) et aux grands axes d'aménagement développés à l'Est du pays (RN 80, RN 88).
Par ailleurs ,pour le chemin de fer , il est à noter que la ligne Ain M'iila -Tébessa avec 05 gares intermodales , actuellement en cours de réalisation , est un facteur important dans le développement socioeconomique de la région.

* Les infrastructures énergétiques
En matière d'électricité, les infrastructures existantes, soit 03 postes -sources et un réseau transport très dense (+/ 100 000 ML) en moyenne tension, permettent l'apport de fortes puissances dans la quasi-totalité des centres urbains Pour le Gaz naturel, de réelles possibilités de mise sous gaz existent, dans la mesure ou la wilaya. est traversée par un gazoduc de 20 pouces.

Le potentiel énergétique de la wilaya et de l'ensemble de la région a été renforcé par la centrale - turbine à gaz de F'Kirina, d'une puissance de 292,4 Mw. Cette dernière devra assurer un renforcement du réseau général interconnecté, faire faire face à l'évolution de la demande d'énergie, assurer la fiabilité et la continuité de la qualité de service, et assurer la sécurité d'alimentation de la région. Sa mise en service a eu lieu en octobre 2004.

* Disponibilité de terrain en zone industrielle et zone d'activités:
A ce titre, la wilaya dispose de deux (02) zones industrielles (01 à Ain M'iila et 01 à Ain Beida), ou la majeure partie de ses activités industrielles y sont implantées .En plus il existe 20 zones d'activités et de dépôt dont 09 zones déjà viabilisées et 7 7 en cours de réalisation.
En outre, les possibilités d'implantation pour certaines activités peuvent être offertes aussi bien à l'intérieur qu'a l'extérieur du tissu urbain.

* Main d'oeuvre et infrastructures de formation :

La formation professionnelle est représentée dans la wilaya par 09 centres et 02 INSFP, localisés dans les grands centres urbains. Les possibilités de formation
spécifiques sont envisageables dans la mesure ou la formation dispensée d'adapté continuellement aux exigences de développement de la wilaya et de la région.